L’Epicerie Solidaire se trouve désormais située, depuis le 22 décembre 2014, au rez-de-chaussée de la Maison de la Solidarité. Elle apporte une aide, principalement alimentaire, à un public en difficulté économique, fragilisé ou exclu.

Au sein de la Maison de la Solidarité, dans un espace aménagé en libre-service, semblable à un magasin d'alimentation générale, l’équipe du C.C.A.S. (Centre Communal d’Action Sociale) met à disposition des usagers des produits variés et de qualité. Pour régler les achats, les usagers utilisent des bons d’une valeur de 30 € pour les personnes seules (+ 10 € par personne supplémentaire dans le foyer) qui sont délivrés par le C.C.A.S. après examen du dossier par une commission d’attribution des secours. Ces bons sont valables un mois et doivent être utilisés en plusieurs fois.

Cette année, le C.C.A.S. va initier un autre mode de fonctionnement. Une participation de 10 % du montant de l’achat sera demandée à chaque passage en caisse.

« C’est une manière d’habituer les bénéficiaires à la bonne gestion de leur budget. Le fait de payer, même un prix symbolique, les affranchit du sentiment d'être redevable et leur permet de choisir ce dont ils ont envie, comme n'importe quel consommateur. »

Nathalie Vaillant, Directrice du C.C.A.S. de Florange

L’Epicerie Solidaire fonctionne grâce à une personne en contrat d’avenir et neuf bénévoles. 230 ménages la fréquentent.

« Cette situation est favorisée par la précarité de l’emploi et un contexte socio-économique fragilisé »

Alexandre Holsenburger, Adjoint au Maire aux Affaires Sociales

Florange compte en effet près de 1200 demandeurs d’emplois. En 2013, l’épicerie aura enregistré 1805 passages contre 1389 l’année précédente (soit une évolution de 30 % entre 2012 et 2013). En 2013 toujours, le C.C.A.S. aura alloué 25 990 € sous forme de bons pour l’épicerie solidaire (19 750 € en 2012). En plus des achats réalisés par le C.C.A.S. dans les grandes surfaces locales et à la Banque Alimentaire de Metz, les rayonnages de l’épicerie sont garnis grâce à des dons (Rotary-Club de Hayange, particuliers, etc.). Une partie des légumes provient des Jardins d’Utilité Sociale cultivés dans le cadre des chantiers d’insertion du C.C.A.S. La résidence AMLI garnit les paniers avec le surplus des récoltes de ses propres jardins. À noter, également, la contribution d’un apiculteur de Florange.

L’Epicerie Solidaire favorise la mixité sociale. L'offre alimentaire n'est que le prétexte à une action solidaire plus vaste. L’Epicerie Solidaire est un lieu d'accueil, d'écoute et d'échanges, aidant les personnes à retrouver, ou à renforcer, l'estime d'elles-mêmes et l'envie de se tourner vers le monde extérieur. Très prochainement des ateliers de cuisine seront organisés permettant aux bénéficiaires de reconstruire des liens et de prendre conscience de leur valeur et de leurs compétences.