Depuis plus de vingt ans, dans le cadre du Téléthon, le Centre Social organise des actions destinées à financer des projets de recherche sur les maladies génétiques neuromusculaires (myopathies, myotonie de Steinert), mais aussi sur d'autres maladies génétiques rares.

Lire la suite : La Moisson : Des actions solidaires au service du Téléthon

Les attentats du vendredi 13 novembre, à Paris, ont fait 129 morts et 352 blessés dont au moins 99 dans «un état d'urgence absolue ». Pour honorer la mémoire de ces victimes, ce lundi, à midi, une minute de silence a été observée sur le parvis de l’Hôtel de Ville par de nombreux florangeois, citoyens anonymes et représentants des associations (qui avaient répondu en masse à l'invitation de la mairie). Peu de temps avant, Michel Decker, Maire de Florange avait rappelé que ce geste était un devoir envers les victimes, affirmant la nécessaire volonté d’être solidaires pour lutter contre les intégrismes.

Suite aux attentats perpétrés à Paris ce vendredi 13 novembre, Michel Decker, maire de Florange et l'ensemble du conseil municipal invitent tous les florangeois qui le souhaitent à se rassembler sur le parvis de la Mairie, où une minute de silence sera observée en hommage aux victimes, lundi 16 novembre à 11h45.

La Ville poursuit sa mobilisation contre le tracé de l’A31Bis et multiplie les actions.

Cinquante totems portant le slogan : « A31Bis : Florange coupée en deux, c’est non ! » ont été installés dans la commune afin de matérialiser le tracé de l’A31Bis prévu par la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement). « Nous souhaitons attirer les regards, éveiller les consciences mais aussi affirmer la solidarité de l’équipe municipale avec les riverains potentiellement impactés par le tracé de l’A31Bis souligne Michel Decker, Maire de Florange. Chaque citoyen pourra, de cette manière, se rendre compte de la mutilation qu’entraînerait une autoroute en pleine ville". Le tracé prévu (tel que le conçoit la DREAL à l'heure actuelle) couperait la Grand’Rue, l’avenue de Lorraine, l’avenue des Tilleuls et longerait le stade du Haut-Kême et l’école Victor Hugo. Il sectionnerait, en plus, la rue d’Harling pour passer tout près des lotissements des Epona et du Millénaire. Il se poursuivrait rue Nationale et enfin, rejoindrait l'A30 à Fameck.

La municipalité poursuit sans relâche ses actions. D'autres supports de communication (banderoles, affiches...) seront déployés dans les jours qui viennent, tous orientés vers cet objectif unique : "non à la traversée urbaine de Florange".

La cérémonie du 11 novembre s'est déroulée ce mercredi, à 10h30, au cimetière. Une centaine de personnes était présente.

Lire la suite : 11 NOVEMBRE : Florange rend hommage aux morts pour la France